Langues

×

Message d'état

Définition de votre emplacement...

Détoxication: mode d’emploi

Détoxication: mode d’emploi

Conseil du mois

Que celui ou celle qui n’a jamais ressenti le besoin d’une cure détoxiquante lève la main! Au printemps, en automne, après les fêtes de fin d’année ou les excès de chocolat à Pâques, etc.: les situations où l’on ressent le besoin de nettoyer et de régénérer son corps sont fort nombreuses.

Se détoxiquer équivaut à stimuler les émonctoires: les reins, le foie, l’intestin, la peau et les poumons.

Augmenter la diurèse

Pour augmenter la diurèse, rien de tel qu’un abondant apport hydrique: au moins un litre et demi, sous forme d’eau et de tisanes. Les jus de légumes et de fruits dilués, ainsi que les bouillons végétaux, permettent de varier sainement cet apport.

Le drainage du foie fait appel à une alimentation pauvre en graisses et alcool, riche en légumes, fruits, aliments protéiniques maigres (laitages partiellement écrémés, volaille, poisson, soja), céréales et produits céréaliers complets. Il est important d’alléger le repas du soir, afin que le foie puisse «récupérer» durant la nuit.

Un bon péristaltisme intestinal est assuré par une consommation importante de fibres, parallèlement à un apport hydrique correct: légumes frais, légumineuses, fruits frais, secs et oléagineux, céréales et produits céréaliers complets. Les yogourts au bifidus, qui contribuent à l’équilibre de la flore intestinale, sont également recommandés.

Ménager la peau

Afin de maintenir intacte notre précieuse enveloppe corporelle, chargée de multiples fonctions, il faut la nettoyer tout en douceur et la nourrir quotidiennement. A bannir: les gels douches décapants, les gommages agressifs, le séchage par frottements vigoureux. A privilégier: les produits nettoyants sans savon, qui sont légion dans votre officine, le massage avec une brosse en poils naturels. Le drainage cutané est stimulé par la transpiration (sauna, exercice physique).

Aérer suffisamment son habitat et son lieu de travail, respirer profondément (par l’abdomen!) plusieurs fois par jour près d’une fenêtre ouverte, pratiquer une activité physique en plein air aussi souvent que possible: autant de musts pour nos poumons.

Source: www.vitamag.ch